Sommaire

Editorial

Cultiver Ma Féminité

Culture Queer

Contenu Multimédia

Le Journal de Michel-e transgenre ou genre fluide

Avant-Propos

Le Contenu

Á travers les pages de mon site je parle sans détour de mon ambiguïté de genre, de mon évolution personnel et de l'exploration de ma part de féminité.

Ces pages ne pas destinées à n'importe quel publique sans explications préalables.

Le site est «labélisé contenu pour adulte » ce qui lui permet d’être détecté par les systèmes de contrôle parental ou de protection des mineurs.

L'usage du trait d'union.

Le grammaire impose le choix du masculin ou du feminin pour l'accord du genre, pour évité ce choix incompatible avec ma qualité d'intergenre, j'ai adopté l'usage du trait d'union entre la forme masculine et féminine.
Parmis les choix possibles, c'est le trait d'union qui me convient le mieux.

Traitement hormonal

haut
haut

Table des matières

Introduction

Suite à mes quelques augmentations mammaires, j’ai pris conscience que je ne pouvais plus «faire comme une femme», mais bien «être une femme», du moins partiellement.
Je ne me suis jamais senti·e complètement homme, mais je ne peux pas me prévaloir d’être une transsexuelle et le statut de travesti ne me correspond pas. Je suis arrivé·e à un point où je veux incarner un peu de féminité.
Je ne comptais pas poursuivre mon traitement hormonal ad vitam aeternam, mais actuellement je ne me vois plus vivre sans de crainte de perdre mes acquis sur le plan physique et sur le psychique
Cette page raconte mon évolution et mon ressenti au cours de ce traitement.

Quelques Précisions Et Mises En Garde.

Je comprends très bien que certain-es des lect-rices-eurs pourraient être attiré-e par un parcours comme le mien. Je ne peux que les mettre en garde sur les dangers d'une telle démarche.
Êtes-vous sûr d'assumer un tel changement physique vis-à-vis de votre famille, collègues, conjoint-e, enfants ? Sans parler des risques parfois grave de santé (AVC, thrombose).
En aucun cas, je ne pourrais être tenu responsable de tout traitement hormonal que vous pourriez décider de suivre.

Journal

13 juin 2017

Aujourd’hui je passe à 2,5mg de Finastéride, par contre je reste à 2,5g œstrodose, car depuis 3 jours environ j’ai les mamelons sensibles. De toute évidence (et logiquement) il y a synergie et les effets de l’œstrogène sont déjà perceptible même à demi dose.

Pour mon régime… peu mieux faire, je m’accroche.

2 juin 2017

Hier j’ai repris mes mensurations et je me suis pesée. Bon j’ai pris 2 kg, mais aussi 1 cm de tour de poitrine smiley et sans hormones ! Youpie je grossi aussi des seins. J’espère qu’ils ne diminueront pas trop car je voudrais perdre entre 3 et 5 kg.

Reprise donc de mon T.H. : pour commencer ¼ de finastéride 5mg/4=1.25mg et une dose de 2,5 g d’oestrogel = 1,5 mg d’estradiol.
Dans une semaine ou deux je réévaluerais les doses suivant mes sensations, je me méfie de la finastéride pour ses effets dépressifs (merci, j’ai donné). Pour l’œstrogène j’augmenterais sans doute à deux doses par jour.
Pour le poids, "facile" plus de sucre !

17 août 2015

Voici bien longtemps que je n’ai plus écris sur cette page, car tout allait dans le meilleur des monde jusqu’à ce test sanguin prescrit par mon médecin qui révéla des carences et vitamines B12 et B9 (acide folique).
Hors la carence en acide folique peut être induite par la prise de contraceptif… Et là je me dis que la dianette que je reprenais - faute de source sûr pour mon approvisionnement en Oestrogel - y est sans doute pour quelque chose.
Mon cas illustre les mises en garde du début de page : prudence donc.
Et bise à toutes

20 mars 2015

Ma commande d'Oestrogel vient d'arriver, je vais repasser à 1,5 mg d'estradiol car depuis l'abandon de la dianette je prenais prudemment qu'une demi réglette de gel soit 0,75 mg. Maintenant que tout est rentré dans l'ordre, je vais reprendre mes doses de croisière. C'est théoriquement ma dose d'équilibre, je verrais dans un mois.

20 janvier 2015

Voilà deux mois que j'ai repris la Dianette : Si physiquement tout va bien, pour le moral c'est pas top. Je l'avais déjà pressenti lors de mon TH « Dianette » précédent. La Dianette a un effet anti-androgène qui amoindrit trop ma part de masculinité et je ne parle pas de ma libido au point mort.

Pour moi c'est un déséquilibre, il n'est pas question de sacrifier ma masculinité.
Je vais donc arrêter la Dianette définitivement pour revenir à l'oestrogel qui un seulement un effet féminisant sans cet effet castrateur trop présent avec la Dianette.


Cette expérience me démontre que fondamentalement je ne suis pas transsexuel-le, j'ai besoin de ma masculinité pour être moi, entier-ère, androgyne.

Bise

10 janvier 2015

Cette dernière semaine les douleurs aux seins sont réapparues, même sensations que pendant le mois de juin, mais je ne suis plus inquiet-ète d'autant plus qu'au moment où j'écris ces lignes les douleurs diminues. Je n'ai pas encore pris mes mensurations mais je sens que j'évolue dans le bon sens.

1 décembre 2014

Fait chier !

Je viens de prendre mes mesures : j'ai perdu deux centimètres de profondeur de bonnet, et un centimètres de tour de bassin. J'ai perdu du cul et des seins ! Et Ma taille c'est épaissi. Bref je redeviens un tube !
Je voulais bien accepter mes érections matinales, mais pas perdre de la poitrine. Et tout ça en deux mois ! Je n'avais pas vu ma perte de tour de poitrine.

Moralement, j'allais un peu mieux, mais là je suis énervé-e, il n'est pas question que mon corps se masculinise. J'ai aussi recommencé à grossir car je me surveille moins.

Conclusion, j'ai sorti la demi plaquette de Dianette qui me restait (heureusement je n'ai rien jeté) pour demain matin, elle durera le temps de commander et de recevoir une nouvelle boite. Je recommence mon TH, advienne que pourra.

1 octobre 2014

Depuis le mi-septembre j'ai diminué ma dose d'œstrogel à 1,25 g et depuis mercredi passé j'ai stoppé mon TH. Mes seins ont une taille suffisante.

15 août 2014

Cela fait presque deux semaines que je n'ai plus mal et que les boules aux seins ont disparues.
Je veux reprendre mon TH car je ne me vois pas vivre sans. Je vais donc recommencer doucement avec une dose d'œstrogel par jour, pendant au moins une semaine. Je verrais par la suite.

10 août 2014

Le week-end prochain, je reprends mon TH avec une dose d'œstrogel pour commencer.
La prise de la pilule Dianette fut une véritable révolution mammaire. Mes seins ont pris le dixième centimètre de profondeur de bonnets qu'il me manquait pour entrer dans la catégorie de bonnets A (je fais un 100A).

Là, socialement je suis limite car ma poitrine commence à ne plus être très crédible pour un homme. Mais je ne me vois pas arrêter le prise d'hormone féminine. Je verrais en fonction de mes réactions mammaires si j'arrête on je continue. Car la forme de mes seins est plus pleine et les mamelons sont plus féminins. Alors stop ou encore ?

3 août 2014

Depuis l'arrêt de mon TH, les choses évolue dans le bon sens : la surface et l'intensité de la douleur ont beaucoup diminuées. Je reprendrais de l’œstrogène en augmentant les doses graduellement et en fin de compte prendre la pilule Dianette pour me confronter à nouveau au dépassement de mon point de confort.
Mais pour le moment, priorité à ma stabilité hormonale.

28 juillet 2014

Premier jour sans prendre d'œstrogel. Comme les jours précédents j'ai ressenti les effets de la testostérone revenirent, je peux donc me passer provisoirement d’œstrogène. J’espère que la douleur dans les seins finiront plus rapidement ainsi.

Je dois juste faire attention à mon humeur plus instable.

23 juillet 2014

Ça va mieux !
Les douleurs s’estompent et ma libido refait timidement surface. Je retrouve un équilibre et une ma joie intérieur quand je sens fortuitement la présence de mes seins à l’occasion d’un mouvement. Pour le moment je continue avec une seule dose d’œstrogel, et cela sans encore plusieurs semaines.

12 juillet 2014

Ce matin je diminue de moitié ma dose d'œstrogel. Je suis un peu inquiet et je voudrais retrouver au plus vite des sensations normales dans les seins. La douleur du sein droit diminue plus vite que celle du sein gauche, c'est aussi ce dernier qui avait été douloureux en premier. Je ne désire pas arrêter mon traitement œstrogénique mais si je dois passer par là...

8 juillet 2014

Aujourd’hui, il me semble que la douleur diminue déjà (ouf).

7 juillet 2014

J’ai mal aux seins depuis un mois, et le moral en berne : ce matin j’ai arrêté la Dianette pour reprendre l’Oestrogel. J’ai un peu mal au crâne : c’est normal je modifie à la baisse ma dose d’hormone.

27 mai 2014

Voici sept jours que ne prends que l’œstrogel et je n’ai plus d’aphte, je continue comme ça encore une semaine pour confirmer. Ensuite je prendrais uniquement les « Dianettes » pour comparer.
Mon poids descend doucement, il faut dire que mon régime n’est vraiment pas contraignant.

21 mai 2014

Depuis quelque temps j'ai un aphte au milieu du palais qui apparaît régulièrement. Je ne m'en suis pas beaucoup préoccupé jusqu’à ce que je n'ai pas pu m'appliquer mes doses d'œstrogel pendant trois jours consécutifs et que mes aphtes disparaissent.

Il y aurait -il un lien de cause à effet ?
Demain j'arrête la pilule quelques jours en maintenant les doses d'œstrogel pour observation.

11 mai 2014

J'arrive à la moitié de ma plaquette, mes seins sont plus sensibles et plus érogènes. Si dans une semaine cela ne se calme pas, je diminue l'œstrogel à une seule dose.
Mon poids à très légèrement diminué (-0,6 kg), je dois être plus vigilant-e à table.

4 mai 2014

Deuxième jour sous Dianette et Eostrogel, à part le bout des seins sensibles, rien d'anormal.

2 mai 2014

Depuis 3 jours je prends la pilule Dianette (Diane 35). Pour le moment rien à déclarer.
Je suis déçu-e par sa faiblesse du côté anti-androgène, pour être honnête, je suis frustré-e.
J'aurais tellement voulu « baigner » uniquement dans de l'œstrogène.
Après tout, une femme à ses propres hormones auxquelles elle ajoute celles de la pilule.
Á partir d'aujourd'hui, je prends la pilule le matin et mes deux doses d'œstrogel habituelles le soir.

J'ai pas mal grossi depuis mes dernières mesures, je tente un régime raisonnable (qui va piano va sano) pour corriger mon poids.

26 avril 2014

Je me sens a nouveau mieux dans mon corps, l'œstrogel est authentique, Je sens à nouveau avec plaisir du léger poids du tissu de ma chemise sur mes seins qui ; quand je marche d'un bon pas bougent. Cette hormone me rend vraiment plus récepti-ve-f à ma propre sensualité.

16 avril 2014

Mon œstrogel est arrivé, double dose !

12 avril 2014

La peau du visage semble irritée on dirait un début d'eczéma. (beurk !), en outre mes érections matinales sont redevenues plus vigoureuses, ça me réveille.(beurk ! Beurk !)

8 avril 2014

Dernière dose !
Cela fait plus d'un mois que je n'en prends plus qu'une pour faire durer le temps que je trouve une autre source d’approvisionnement.
Demain je commande sur Amazon on verra bien, je me sens confiant-e.

27 août 2013

Voilà plus de deux ans que je n'ai plus rien écrit, le cancer de mon épouse a mis un coup d’arrêt à mon journal. Maintenant l’horizon est plein d’espoir, car la maladie est en rémission.

Je le réactualise donc.

Mon corps n’évolue plus de manière sensible. Psychologiquement je me sens bien. Il y a un environ un mois j’ai décidé de diminuer ma dose quotidienne œstrogel en passant de deux pressions à une.
Je voulais voir si je restais en équilibre avec une seule dose.
Mon état d’esprit c’est masculinisé : plus sec, moins à l’écoute, j’ai même failli empoigner quelqu’un dans la rue à l’occasion d’une incivilité de sa part.
Ma réaction était juste mais disproportionnée. Voilà une semaine que je reprends deux doses et je retrouve mon équilibre.

Je voudrais « officialisé mon TH » car je ne me vois pas vivre sans et qu’un suivi médical à long terme s’impose à moi lentement mais sûrement.

15 juin 2011

Je suis désolée de la qualité de ces photos mais je les ai faites avec ma webcam.




10 mai 2011

Ma dernière mesure de mes mensurations, m'ont remplie de joie j'ai à nouveau une différence de 9 cm entre mon tour et mon dessous de poitrine.
Je remplis un 95A ou 100AA, c'est géniale.
Je reprends aussi de la progestérone, son effet prête à débat, mais je me sans mieux avec.

Je vais bientôt me photographier la poitrine (en soutiens) pour montrer mon évolution.

13 mars 2011

Depuis 19 décembre de l'année passée je reprends un dose journalière d'œstrogel.
Si physiquement rien n'avait beaucoup changé, mon mental devenait trop masculin à mon goût. Aujourd'hui je me sens un peu mieux, les sensations mammaires sont revenues, pourvue que ma poitrine ne prenne pas de volume car un choix devra être fait : stop ou encore ?

Pour le moment je n'y pense pas trop, j'aimerais être encadrée médicalement pour trouver une source régulière d'œstrogène. Jusqu'à présent je vis sur la fin d'une réserve qu'une amie me prescrivait

2 octobre 2010

Un mois sans hormones féminines, physiquement rien ne change, psychiquement je redeviens presque comme avant.
J'ai à nouveau des pensées violentes : je m'imagine démolir des agresseurs qui s'en prennent à ma famille, ces pensés me viennent spontanément n'importe quand, pas souvent mais régulièrement.
Par contre, la présence de ma poitrine me stabilise psychologiquement, je me sens moins en porte- à-faux avec ma féminité intérieur puisque elle trouve un écho à l'extérieur.
Ma sexualité est toujours lesbienne, je n'ai plus besoin de fantasmer sur les hommes pour me "confirmer" ma féminité.

1 août 2010

Depuis aujourd'hui j'ai diminué de moitié mes doses d’œstrogène en vu de l'arrêt de mon traitement. Mes seins ont vraiment changé ma vie intérieur en mieux aussi petits soient-ils, ils sont toujours présents à mon esprit, c'est mieux que porter des soutien-gorges : je suis en partie une femme et ça change tout.
J'ai juste un doute, sans hormones garderais-je mes seins ? Je verrais bien !

10 juillet 2010

Me voici dans la dernière ligne droite, doucement je dresse un bilan de ma transformation corporelle par la prise d'hormones féminines. Les photos si-dessous montrent bien que ma silhouette est modifiée et qu'à partir de maintenant je ne dois plus porter des habits trop moulants qui mettraient trop en évidence mes rondeurs.
Ma taille aussi est plus marquée qu'avant le traitement, mais elle est si discrète, qu'il ne sert à rien de la dissimulée.

5 juin 2010

Le régime porte ses fruits, j'ai juste supprimé les biscuits est les sodas.

Maintenant je vois ce que mon hormonothérapie m'a vraiment apporté. (voir ici).

Depuis un mois je prends 100mg de progestérone.
Je perds du poids, maintenant je vois plus exactement ce que les hormones m'ont vraiment apporté jusqu'ici :
3 cm de tour de poitrine cela parait peut mais psychologiquement c'est déjà beaucoup.
Avec le régime j'ai perdu 4 cm de tour de taille, tandis que je n'ai perdu 1 cm en tour de bassin.
Ma taille est plus marquée qu'avant et mes fesses n'ont pas de leur galbe, avec ma petite poitrine qui trône au-dessus de tout ça, quand je me regarde, je souris intérieurement car cette ambiguïté corporelle me correspond mieux.

20 avril 2010

Mon poids s'est stabilité, je me sens bien !

12 février 2010

Mon corps évolue bien, mais je prends trop de kilos, je dois me surveiller.
Ma poitrine commence à me plaire et mes fesses commencent à bien se galber.
Je suis très fière quand je vois mes seins remplir certains de mes soutiens-gorge.
Ils me donnent de merveilleuses sensations, mais mon poids jette une ombre à ce tableau. Je dois faire régime!

Voici quelque photos, pas de seins nus, maintenant que se sont vraiment les miens je ne tiens plus à m'exhibée.
hormono01hormono02
Soutien à armature, marque: hunkelmoller taille: 95A (F)

hormono03hormono04
Soutien sans armature, marque Chantelle taille 100A (F)

hormono06hormono06
Soutien triangle marque : princesse tam-tam taille : 95A (F)

hormono

Mes seins sans soutien-gorge...

hormono

...et avec.

4 janvier 2010

Mes seins prennent une forme conique, ils commencent à ressembler à une jeune poitrine.

23 décembre 2009

Les aréoles sont gonflées et les bourgeons mammaires sont de plus en plus facile à sentir à la palpation.

1 décembre 2009

Quatrième tube.
Les extrémités des seins sont douloureuses à la pression.
Les aréoles et les tétons sont plus durs.
Les sensations dans les seins les rendent présents à mon esprit 24h/24.
Je suis étonnée de trouver normal cette "présence" de poitrine.
Mes fantasmes deviennent plus féminins ; la pénétration n'est plus une finalité.

5 novembre 2009

J’entame mon troisième tube, j’ai pris du poids et depuis 2 semaines j’ai des sensations très légèrement douloureuses dans les seins.
Mes tétons sont toujours dressés et sans prendre de volumes, il semble devenir plus tubulaires, ils sont aussi douloureux à la pression du doigt.
Sentir mon corps se transformer comme celui d'une jeune fille, me trouble je me demande à quoi je ressemblerai.
Quand je me promène, je regarde discrètement les filles pour reconnaître les formes que j’aimerais avoir.

9 octobre 2009

Ce matin j'ai commencé un nouveau tube d'œstrogel, ça fait un mois que circule dans mon corps des hormones féminines, pour le moment je ne ressens rien mais je ne m'impatiente pas.
D'après mes dernières mesures, j'ai gagné 100 gr, perdu 1 cm de tour de taille et gagné 1 cm de tour de bassin, ces différences sont trop petites pour y attacher une importance pour le moment.

23 septembre 2009

Depuis lundi 21 septembre je m'applique trois doses d'œstrogel (2,25 mg d'estradiol) que j'étale sur les hanches et la taille des deux cotés et sur les fesses.
Ce sera ma dose de croisière et d'observation pendant au moins 2 mois.

18 septembre 2009

Depuis lundi 14 septembre je m'applique deux doses d'œstrogel (1,5 mg d'estradiol) que j'étale sur les hanches et la taille de chaque cotés.

11 septembre 2009

Depuis lundi 07 septembre je m'applique une dose d'œstrogel (0,75 mg d'estradiol) sur le ventre.
Je commence petit à petit pour habituer mon organisme.

Évolution de mes mensurations

légendes

t.p.= tour de poitrinet.t.= tour de taille
d.p.= dessous de poitrinet.b.= tour de bassin
bonnet= profondeur des bonnets (t.p. - d.p.)t.c.= tour de cuisse

Mensurations

date poids t.p. d.p. bonnet t.t. t.b. t.b.-t.t. t.c.
23/09/2009 75,5 kg 94 cm 88 cm AAA(6cm) 84 cm 95 cm 11 cm -- cm
09/10/2009 75,6 kg 94 cm 88 cm AAA(6cm) 83 cm 96 cm 12 cm -- cm
05/11/2009 76,5 kg 95 cm 88 cm AAA(7cm) 85 cm 97 cm 11 cm -- cm
01/12/2009 77,1 kg 96 cm 88 cm AA(8cm) 85 cm 97 cm 11 cm 55 cm
01/12/2009 77,7 kg 98 cm 89 cm AA(8cm) 87 cm 98 cm 11 cm 57 cm
12/02/2010 78,3 kg 99 cm 89 cm AA(10cm) 87 cm 99 cm 12 cm 58 cm
28/02/2010 80 kg 99 cm 90 cm AA(9cm) 88 cm 100 cm 12 cm 58 cm
20/04/2010 79,1 kg 100 cm 90 cm AA(10cm) 90 cm 100 cm 11 cm 58 cm
05/06/2010 77,8 kg 97 cm 88 cm AA(9cm) 86 cm 99 cm 13 cm 58 cm
10/07/2010 78,0 kg 98 cm 89 cm AA(9cm) 86 cm 99 cm 13 cm 58 cm
30/07/2010 77,7 kg 99 cm 90 cm AA(9cm) 85 cm 99 cm 14 cm 58 cm
02/10/2010 78,5 kg 100 cm 91 cm AA(9cm) 87 cm 100 cm 13 cm 59 cm
19/12/2010 80,5 kg 101 cm 92 cm AA(9cm) 88 cm 100 cm 13 cm 56 cm
13/03/2011 77,6 kg 99 cm 91 cm AA(8cm) 86 cm 99 cm 13 cm 56 cm
01/05/2011 78,6 kg 99 cm 90 cm AA(9cm) 86 cm 99 cm 13 cm 56 cm
08/06/2011 78,8 kg 99 cm 90 cm AA(9cm) 87 cm 99 cm 12 cm 56 cm
30/04/2014 80,4 kg 101 cm 91 cm A(10cm) 89 cm 99 cm 10 cm 56 cm
16/07/2014 78 kg 101 cm 91 cm A(10cm) 89 cm 99 cm 10 cm 56 cm
10/08/2014 78,2 kg 100 cm 90 cm A(10cm) 88 cm 99 cm 10 cm 57 cm
1/10/2014 78,9 kg 101 cm 91 cm A(10cm) 89 cm 99 cm 10 cm 57 cm
1/12/2014 78,9 kg 100 cm 92 cm AA(8cm) 89 cm 98 cm 8 cm 57 cm
02/02/2015  - kg 101 cm 92 cm AA(8cm) 89 cm 97 cm 8 cm 57 cm
01/06/2017 80 kg 102 cm 93 cm AA(9cm) 91 cm 99 cm 9 cm 57 cm
30/07/2017 79.1 kg 103 cm 92 cm AA(11cm) 90 cm 98 cm 9 cm 55 cm

(Pour une taille de 1,83 m)

Foire Aux Questions

Q : Où puis-je acheter des hormones (Estrava, Estrogel, œstrogel, ...) ?

R : Le seul endroit digne de confiance pratiquant des prix défiant toute concurrence : la pharmacie du coin avec une ordonnance. Sur l’Internet c’est chère et peux sûre car les contrefaçons sont légions.

Q : Puis-je appliquer le gel directement sur les seins?

R : Non! C'est INUTILE car les hormones n'ont pas un effet local mais bien global, d'ailleur, indépendament de la zone d'application, d'autre parties du corps vont aussi plus ou moins évoluer, ensuite il y aurait un risque accru de cancer du sein. Donc appliquons le principe de prudence: pas sur les seins.

Q : Que penser des phyto-œstrogènes ?

R : Ils ne remplaceront jamais les œstrogènes car ils sont 1000 fois moins actifs, ils ne peuvent donc pas se substituer aux hormones contrairement à ce qu’affirment les sites qui en font commerce. Faire croire à la possibilité d’une transition ou d’une féminisation avec de tels produits est une arnaque pure et simple.

RTA