Sommaire

Editorial

Cultiver Ma Féminité

Culture Queer

Contenu Multimédia

Le Journal de Michel-e, bigenre

Avant-Propos

Le Contenu

Á travers les pages de mon site je parle sans détour de mon genre non-binaire (queer) , de mon évolution personnel et de l'exploration de ma part de féminité.

Ces pages ne sont pas destinées à un jeune publique sans explications préalables.

C'est pourquoi,ce site est «labélisé contenu pour adulte» ce qui lui permet d’être détecté par les systèmes de contrôle parental ou de protection des mineurs.

L’usage du trait d’union et du point médian (·).

J’utilise uniquement le trait d’union dans mon prénom pour … unir … mon féminin et mon masculin.
Coté grammaire, j’utilise depuis peu (12/2017) l’écriture inclusive. Loin de tous débats, j’estime que c’est une bonne façon de respecter la non-binarité de genre du publique à qui mes pages sont destinées.

Sur le clavier (PC) on obtient le point médian par Alt 0183.
voir www.ecriture-inclusive.fr

Votre courrier

haut
haut

Le courrier de Patou du 9 janvier 2018

Bonjour Michèle, bonjour Eve

C'est vrai que la nuit tous les chats sont gris. de plus avec l'habitude on prend de plus en plus d'assurance.
Au début que je me travestissais, j'emportais dans un sac, jupe, collant, escarpins, maquillage perruque et un plan de Paris avec l'emplacement des sanisettes. J'y restais un bon 1/4 d'heure (il parait que par sécurité elles se rouvrent au bout de 20 minutes, je n'ai jamais vérifié) et le résultat ne devait pas être toujours probant car il arrivait qu'on se retourne sur moi. au bout de 2h de promenade dans la ville, retour dans une sanisette, déshabillage, démaquillage etc..
Puis j'ai pris l'habitude de mettre une robe sous une chemise et un pantalon léger et de le désenfiler sur un banc isolé du quai et de me maquiller dans le RER.
Depuis quelques semaines, je me maquille à la maison et je sors entièrement équipée avec collant noir opaque et bottes à talons sous un manteau qui arrive en dessous du genou. Je profite de l'heure de fin du déjeuner pour sortir et quand je rentre il fait nuit. J'ai quand même un peu d'appréhension à rencontrer un voisin.
Il faut dire que 3 ans d'œstrogènes, l'habitude de la démarche un peu balançante et les cheveux aux épaules, ceux qui n'ont pas réalisé mon état de transition, il faudra leur faire un dessin.
Bravo à vous, c'est en se lançant qu'on s'enhardit et plus nous serons, plus les codes binaires seront dépassés et moins les gens y feront attention.
C'est par ces vœux que je vous souhaite à tous et toutes une excellente année 2018.
Bisous
Patou


Bonjour Patou !
Content·e de te lire, merci pour tes vœux, qui sont les miens aussi : je rêve d’un monde où je pourrais mixer n’importe quelle fringue (ou pas) sans me cantonner dans le genre masculin. Il faut constater que certain couturiers mode vont dans notre sens, la mode montre le chemin.
Bise.

Le courrier d'Eve du 27 décembre 2017

Bonjour Michèle,
c'est toi en photo maquillée ? ou bien tu as pris une photo de quelqu'un que tu as maquillé ? je sais que tu préfères garder l'anonymat mais si c'est toi tu es très chouette !!! Est-il possible de t'envoyer une photo ? pour que tu vois comment je suis ?
Dernièrement étant seul plusieurs jours, je suis allé rencontrer des amis et ma femme m'a appelé au téléphone me demandant d'aller faire quelques courses et vue l'heure tardive 18h50 pas loin de la fermeture je suis allé dans une petite supérette faire mes achats en faisant bien attention de ne pas rencontrer une connaissance...bonjour madame vous désirez...au revoir madame...je pense avoir été crédible car on n'a été attentionné à mon égard comme pour une femme, il faut dire que j'étais bien préparée et motivée et je suis même allée chez Etam et la vendeuse a eu bien du mal à me reconnaitre ! à tel point que je lui ai dit bonsoir en la regardant droit dans  les yeux ! Vous me remettez ? elle a eu un sacré moment d'hésitation et après elle m'a dit je ne vous aurai pas reconnu mais maintenant oui je vous remets ! vous êtes magnifique ! ça m'a fait chaud au coeur ! Après je suis rentré chez moi tranquille après toutes ces émotions ! Alors un conseil, sortez en femme, faitesvous plaisir en mesurant bien les risques, mais l'hiver vu qu'il fait nuit assez tôt les gens ne font pas forcément attention à vous, une tenue adaptée, belle, féminine, pas trop voyante et ça passe super bien et que du bonheur de vivre ces instants, je regarde régulièrement tes publications... Meilleurs Vœux pour 2018
Bises
Eve


Bonjour Eve,
Oui c’est bien moi, je me plais tellement sur cette photo que je n’ai pas résisté à la tentation de me publier.
Si tu veux m’envoyer une photo pourquoi pas ? fait le sur cette adresse provisoire eve.tmp@michel-e.be et si tu le désire je pourrais la publier.
Tous mes vœux pour 2018.
Michel-e

Le courrier d'eve du 6 décembre 2017

Bonjour Michèle,

oui j'ai aussi regardé le film sur France 2 avec intérêt, mais bon un peu tout en 1h30 alors que ça se passe plutôt en plusieurs années mais bon ça a le mérite de montrer au commun des mortels que nous ne sommes pas fous ! et cela permet à nos femmes de mieux nous comprendre ! Pour moi cela fait avancer les choses... même si ma femme ne veut pas me voir en femme, elle tolère plus ou moins ma transidentité ! Encore quelques années et peut être qu'elle arrivera à m'accepter comme je suis ! c'est à dire un peu homme mais aussi surtout un peu femme !
Au plaisir de te lire Michèle
Bises
Eve


Bonjour Eve,
Oui effectivement le film est légèrement « too much » car, comme tu le dis, résumer le parcours d’une vie en 1h30 était une gageure…Mais comme tu le soulignes aussi la transidentité et la genralité fluide ne sont pas des perversions, mais des drames personnels.

Le courrier de Femme dans sa tête du 26 juillet 2017

Un peu de tristesse m'habite, depuis le 15 juin j'ai fini la finasteride et maintenant il ne me reste que deux tube d'oestrogel que je fini graduellement. Je prenais 2 réglettes, j'ai réduit à1 3/4 ensuite 1 1/2 et ainsi de suite. J'en suis à 1/2 réglette, je me compte chanceux, pas de maux de tête ou autre symptôme que j'ai déjà ressenti en réduisant les doses. Il me reste 2 tubes pour 1/2 et 1/4 réglette.  

Malheureusement, les idées noires et le grand vide ressenti d'avant œstrogène reviennent. Au début je t'avais écrit en disant que ces idées noires et ce grand vide était disparue et je n'étais pas certain que c'était dû à l'ouest rognée mais aujourd'hui je peux confirmer que oui.

Je ne retrouve plus mon fournisseur d'oestrogel. Je pense que son compte a été fermé. C'est pas grave, je vais aller voir mon docteur pour des antidépresseurs ( ça devrait aider à passer au travers).

En passant les hommes normaux se foutent bien qu’ on a aussi des petits seins, c’est nous qui voulons en avoir qui les regarde.

Mes mensurations malgré tout:
Hanche           110cm
Sous poitrine   97cm
Poitrine            109cm


Bonjour « femme dans sa tête »

La pénurie d’hormone est une angoisse que nous connaitrons tant qu’il n’y a pas de suivi médical officiel…

Je trouve ton discours parfois incompréhensif : dans le deuxième paragraphe je lis « … c'était dû à l'ouest rognée… » je ne connais ni ne comprends cette expression. Et la forme grammaticale du quatrième le rend impossible à déchiffrer. Enfin Tu dis le 9 mai 2017 que tu as du 38aa, ce qui est incompatible avec tes mensurations actuelles à moins d’une inflation subite. Si je ne me trompe ta taille actuelle serais du 42B !

Si tu me permets un conseil, écris ton avis dans un traitement de texte, relis-le attentivement, ensuite un copier/coller dans la page « Votre courrier » et le tours est joué !
Si je me permets ces remarques, c’est que je suis dyslexique, et écrire avec le moins de fautes possible me demande de la concentration, il n’est pas question de te critiquer, mais juste attirer ton attention sur ce qui nuit à la compréhension de ton avis.

Bise

Le courrier de Fabienne45 du 21 juillet 2017

Bonjour,
Je prends de l’oestrogel depuis 3 jours quels peut être les premiers effets ? J’ai l’impression d’avoir les seins qui gonflent et les tétons qui pointent.
Merci de ta réponse.
Fabienne


Bonjour et bienvenue Fabienne,
Seulement trois jours ? Cela me semble bien rapide, perso. Il m’a fallu presque trois mois pour ressentir les premiers effets ! Sans doute un effet psychosomatique, mais une personne n’est pas l’autre et je ne peux donc être catégorique. Quels sont les premiers effets, ben tu les ressens non ?
De toutes façon tu verras les changements, ils confirmeront la réalité de ton ressenti.

Bise.
Et surtout sois sûre de ce que tu fais, il n’y a pas de retour en arrière possible.

RTA